" Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir. " H. Matisse

 

Artiste aux facettes multiples, méditant et coach créatif Sylvain Farhi anime des ateliers de tai chi, de chi kung, de mouvement fluide, d'écriture en pleine présence, de conte, de slam, de prise de parole en public et de peinture intuitive. Il propose aussi des spectacles et des expositions. Son dernier spectacle a été sélectionné pour le festival d'Avignon. Ses livres ont été notamment salués par Christian Bobin( Grand prix de l'Académie française) et Henri Gougaud ( directeur de collection aux éditions du Seuil).

 

Titulaire d'un master universitaire et agrégé, il envisage l'art comme un chemin d'épanouissement de l'être. Il intervient auprès d'adultes et d'enfants, en individuel ou en groupe, dans des entreprises, des hôpitaux, des écoles, des théâtres, des festivals ou auprès de sans-abris. Sylvain a créé le projet de coaching Storytelling- se raconter pour décrocher un emploi piloté par la commission européenne.

 

Approfondissant les liens entre démarche artistique et pleine présence, entre inspiration et faculté de s'abandonner en toute confiance, il se considère comme un explorateur au service de l'humain. Il avance sur son chemin, partageant avec ferveur ce qui l'anime.

 

PARCOURS plus en détail
 

Né au Bangladesh, de parents médecins, thérapeutes et artistes, son enfance est marquée par un couple de grand-parents fabuleux: Mamouche et Gidez ( Françoise Govaerts et Jean Dassesse). Elle est peintre, passionnée et provocante, lui est premier avocat à la cour de cassation, doué d'un humour subtil et d'une humilité rare. Ils incarnent la raison et la folie douce, la ferveur et la tempérance.

 

Sensibilisé depuis son plus jeune âge au sport et à l'art, il écrit et étudie le chant à partir de 15 ans. A 20 ans il entreprend un voyage d'un an, sac au dos, en Amérique latine. A son retour, le carnet de son voyage parait aux éditions Les carnets du dessert de Lune.

 

L'université, études de lettres. Obtention d'une agrégation. Quelques professeurs le marquent: M. Couloubaritsis et ses études sur le mythe et le père Scheuer et son cours mémorable sur les philosophies de la Chine. Mémoire de fin d'études: La véritable histoire de Merlin l'enchanteur - de l'homme sauvage à l'amour absolu. Le mémoire terminé, il porte l'histoire de Merlin à la scène.

 

Randonneur amoureux de la nature, il sillonne la France à pied plusieurs mois durant. Son premier roman Momo bouche d'or parait aux éditions Presses de la Renaissance(PLON). Le livre est notamment salué par Henri Gougaud, prix Goncourt et directeur de collection aux éditions du Seuil. Mystic le clown, spectacle de conte dont Sylvain est l'auteur, est sélectionné pour le festival d'Avignon.

 

Il crée le projet de coaching  Storytelling- se raconter pour décrocher un emploi piloté par la commission européenne. Sylvain fonde la Maison Slam afin de promouvoir la poésie dans différents cadres.  Il  propose une série d'évènements où il expose son travail de peintre en parallèle de ses spectacles. Il aime à décloisonner les arts pour faire résonner mots et couleurs, sons et corps en mouvement. Il aime aussi  partager au fil de rencontres-conférences un regard sur la vie empreint de saveur et de sagesse rieuse.

 

Approfondissant les liens entre démarche artistique et épanouissement de l'être, entre inspiration et faculté de s'abandonner en toute confiance, il se considère comme un explorateur au service de l'humain.

 
Formé en clown-gestalt( approche similaire à l'art-thérapie), en massage sensitif et professeur de chi kung certifié il entreprend durant 20 ans une formation corporelle et humaine qui passe par la capoeira, la danse contemporaine, le yoga cachemirien, le tai-chi, la méthode Feldenkrais, le zen et l'aïkido.
Il élabore sur base de ce parcours le Mouvement Fluide, approche énergétique du mouvement, qu'il enseigne avec toujours plus de plaisir.

 

Père de deux enfants, il s'émerveille de voir ses enfants grandir. Il leur dédie un carnet d'émerveillement La splendeur de l'étonnement. Le livre est salué par Christian Bobin, grand prix de l'Académie française.

 

 En Juin 2019 Sylvain crée l'Art-source, approche visant l'épanouissement de soi à travers l'art.